Les réactions aux piqûres et morsures venimeuses

Nous sommes, en France, tous exposés à des piqûres de guêpes, d’abeilles ou de frelons (présents sur tout le territoire, actifs l’été et l’automne). Le danger vient aussi des vipères, des vives (enfouies sous le sable des eaux peu profondes, nombreuses les étés chauds) ou des scorpions (dans les garrigues du sud de la France) et, plus rarement, de certaines araignées présentes parfois en Provence et en Corse. Il faut par conséquent se montrer très attentif lorsque viennent les beaux jours et les flâneries à la campagne, les siestes dans l’herbe, les pique-niques, les repas sur la terrasse, les randonnées ou autres activités de plein air.

Selon les types d’animaux, les réactions sont différentes :

piqure; guepe; abeille; frolon Avec les guêpes, abeilles ou frelons, les conséquences peuvent être graves en cas de piqûres multiples ou lorsque la personne est allergique ou atteinte d’insuffisance cardiaque ou respiratoire. Dans ce cas, une prise en charge d’urgence est nécessaire. morsure scorpion Pour le scorpion Jaune Buthus occitanus, la réaction n’est en général que locale mais peut générer un œdème et une inflammation avec symptômes gastro-intestinaux.
         
morsure vipere En France, les morsures de vipères sont rarement mortelles. Cependant, en fonction de la gravité de l’envenimation, il peut s’ensuivre une anxiété, des symptômes gastro-intestinaux plus ou moins importants (vomissements, douleurs abdominales, diarrhées) et des complications respiratoires et rénales. Dans tous les cas, une prise en charge médicale est fortement conseillée.   morsure araignee Enfin, en France, la morsure d’araignée est en général peu douloureuse et sans conséquence. Néanmoins, quelques espèces peuvent provoquer, quelques dizaines de minutes après, des contractions musculaires, des variations brutales de la température et de la pression artérielle.
         
piqure vive
La piqûre des vives est très douloureuse avec, si l’on n’agit pas très vite, une sensation de brûlure au bout de 30 à 60 mn qui s’étend sur tout le membre atteint. Ces piqûres peuvent provoquer une syncope susceptible d’entraîner la noyade du sujet piqué lors de la baignade.
     

 

     
 
 


Accueil
- Plan du site - Laboratoire COOPER - Mentions légales